Dix mythes sur l’assurance voyage… et des réalités qui pourraient vous étonner

Les voyages n’ont plus de secret pour vous. Vous vous orientez facilement à l’aéroport, vous remplissez en un clin d’œil les cartes de déclaration douanière et vous faites vos bagages en quelques minutes pour une escapade de fin de semaine. Mais il y a un aspect du monde du voyage que vous ne maîtrisez peut-être pas encore : l’assurance. Même les voyageurs les plus expérimentés abordent avec un agacement compréhensible les formulaires de demande, s’interrogent sur les affections préexistantes et s’empêtrent dans le processus d’indemnisation. Laissez-nous vous exposer ici dix mythes parmi les plus courants sur l’assurance voyage et devenez un voyageur encore plus avisé. Après tout, l’heure de votre prochain départ va bientôt sonner.

  1. Le mythe : L’assurance médicale de voyage que me procurent mes avantages sociaux ou ma carte de crédit constitue une protection suffisante.La réalité : Même si vous bénéficiez d’une assurance médicale de voyage par l’intermédiaire de vos avantages sociaux ou de votre carte de crédit, une protection additionnelle pour les risques non médicaux pourrait être nécessaire. Examinez soigneusement votre couverture actuelle pour vous assurer d’avoir toute la protection dont vous avez besoin. S’il vous faut une protection personnalisée pour certains besoins spéciaux comme des affections préexistantes ou des activités risquées, nous pouvons vous aider en explorant pour vous les options disponibles.
  2. Le mythe : L’assurance voyage ne couvre pas les affections préexistantes.La réalité : Si vous étudiez de plus près la plupart des régimes d’assurance médicale de voyage offerts au Canada, vous verrez qu’ils couvrent les dépenses imprévues liées à des affections préexistantes à condition qu’elles soient stables avant le début du voyage. Pour obtenir la protection voulue, veillez à fournir des renseignements médicaux précis et complets au moment de la demande et familiarisez-vous avec les exclusions et les critères de stabilité qui figurent dans votre contrat.
  3. Le mythe : Il est difficile de souscrire une assurance voyage car les formulaires de demande sont longs et compliqués.La réalité : La plupart des régimes peuvent être souscrits en ligne ou par téléphone en quelques minutes. Même ceux qui exigent de l’information sur votre santé peuvent comporter aussi peu que cinq questions d’ordre médical.
  4. Le mythe : L’assurance voyage coûte extrêmement cher.La réalité : L’assurance médicale de voyage peut coûter aussi peu que 2 $ par jour. Il existe bien des façons de se protéger tout en économisant : rabais pour les compagnons de voyage et pour les familles, régimes couvrant plusieurs voyages par année, tarifs pour souscripteurs hâtifs. La protection qu’il vous faut pourrait être moins chère que vous ne croyez. Et compte tenu du coût des soins médicaux à l’étranger, l’assurance voyage mérite bien qu’on y consacre quelques dollars.
  5. Le mythe : Je n’ai pas besoin d’assurance voyage pour mes déplacements au Canada, car je suis couvert par le régime d’assurance maladie de l’État.La réalité : Votre régime d’assurance maladie provincial vous couvre ailleurs au Canada, mais vous pourriez être surpris d’apprendre tout ce qu’il ne couvre pas. Souscrire une assurance voyage complémentaire comble les lacunes de cette protection.
  6. Le mythe : Il ne sert à rien de souscrire une assurance voyage car les assureurs trouvent toujours une raison de ne pas indemniser les gens.La réalité : Un contrat d’assurance constitue un contrat entre le titulaire et l‘assureur; les assureurs ont donc l’obligation d’honorer toutes les demandes de règlement valides. Vous en doutez? Sachez qu’en 2011, les titulaires de contrats d’assurance voyage au Canada se sont partagé un total de 620 millions de dollars d’indemnités (accessible en anglais seulement).
  7. Le mythe : L’assurance médicale de voyage est utile seulement si je vais aux États-Unis, car les soins médicaux sont très chers là-bas.La réalité : L’assurance voyage est utile ailleurs que chez nos voisins du sud. Nous avons tous entendu des histoires d’horreur au sujet des factures astronomiques des hôpitaux américains, mais vous pourriez être surpris d’apprendre combien il en coûte de recevoir des soins médicaux ailleurs dans le monde (accessible en anglais seulement).
  8. Le mythe : Je ne pourrai pas obtenir d’assurance voyage à cause de mon âge ou de mon état de santé.La réalité : Au Canada, il existe des régimes d’assurance médicale de voyage ne comportant aucune limite d’âge. Certaines affections instables ou présentant des risques élevés ne sont pas couvertes, mais vous pouvez quand même obtenir une protection pour les dépenses qui ne concernent pas le problème de santé dont vous souffrez. Ainsi, vous serez au moins couvert pour une maladie ou une blessure imprévue, comme un empoisonnement alimentaire ou une fracture.
  9. Le mythe : Je n’ai pas besoin d’assurance voyage car si je tombe malade à l’étranger, je vais tout simplement rentrer immédiatement au pays.La réalité : Si vous êtes victime d’une maladie ou d’un accident grave, vous n’aurez pas la possibilité de prendre un vol à la dernière minute pour rentrer au pays. On vous transportera plutôt d’urgence à l’hôpital le plus proche — et à partir de ce moment les frais médicaux commenceront à s’accumuler. L’assurance voyage vous donne accès à des services d’assistance en cas d’urgence grâce auxquels vous pourrez être sûr d’obtenir les soins nécessaires au moment où vous en aurez le plus besoin, et d’être rapatrié au pays si cela est jugé nécessaire.
  10. Le mythe : Il est impossible d’obtenir une assurance voyage une fois qu’on est parti.La réalité : Certains régimes d’assurance voyage peuvent être souscrits après le début d’un voyage. Il n’est jamais trop tard! Consultez un spécialiste en assurances si vous voulez obtenir une protection après avoir entamé votre voyage.

Maintenant vous savez tout. Être au fait de la vérité et déboulonner les mythes feront de vous un meilleur consommateur et un voyageur mieux informé. Partez en toute sécurité!

 

Vous préparez votre prochain voyage? Commencez à explorer vos options d’assurance voyage.

Ecrire un commentaire