Comment survive aux longues heures de vol avec des enfants (Et les apprecier)

La simple pensée de passer de longues heures en avion en compagnie d’enfants est désagréable pour la plupart d’entre nous. Pour de nombreux parents, la perspective d’être piégé sur un siège incroyablement petit pendant que bébé se tortille ou que le petit hyperactif hurle de douleur aux oreilles suffit pour nous donner des sueurs froides. Et bien que nous ne puissions empêcher complètement les crises à bord, certains conseils aident à voyager avec des enfants, disons, moins turbulents…

 

Souvenez-vous : Voyager est amusant

Pour la plupart d’entre nous, voyager est devenu un mal nécessaire que l’on endure uniquement pour nous emmener d’un point A à un point B. Mais pour un enfant, les vols par avion recèlent des merveilles. Rendez votre voyage amusant pour votre enfant en lui permettant de faire sa valise et de la faire rouler dans l’aéroport. Réservez un hublot pour qu’il puisse voir l’avion monter dans les nuages, puis pointez du doigt les minuscules arbres et maisons au sol.

 

Apaisez les douleurs aux oreilles

La pression de l’air peut déclencher des douleurs aux oreilles, qui peuvent provoquer des pleurs, surtout pendant le décollage et l’atterrissage. Les parents peuvent atténuer la douleur aux oreilles en encourageant les enfants plus âgés à mâcher de la gomme ou en suçant des suçons et les plus jeunes peuvent têter le sein de leur mère, sucer une suce ou boire au biberon. Souvenez-vous toutefois que de nombreuses compagnies aériennes n’ont pas la possibilité de réchauffer les biberons, bien que vous puissiez demander de l’eau chaude ou de la glace pour maintenir le biberon chaud ou pour conserver au froid le lait maternel tiré.

 

Préparez de nombreux divertissements

Limiter le temps d’écran est important, mais pensez à assouplir cette règle lors de votre voyage par avion. Prévoyez un iPad ou une tablette remplie de films, de chansons et de jeux, et assurez-vous d’avoir des écouteurs qui s’ajusteront à leur petite tête (les écouteurs offerts en vol seront probablement trop grands). Emportez des livres à colorier et des crayons, leurs livres préférés, des autocollants ou des jeux de société tels que Tic-tac-toe ou Cherche et trouve. Le temps de concentration de vos enfants risque d’être courte, c’est pourquoi il est important d’avoir un arsenal de jeux et de jouets sous la main.

 

Soyez rusé

En fin de compte, les parents ont le choix d’expliquer à leur enfant ce que l’on attend de lui pendant le voyage. Mais cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas avoir recours à une bonne vieille ruse. Achetez quelques jouets peu chers et donnez-les à votre enfant petit à petit au cours du vol comme récompense pour leur bon comportement.

 

Prévoyez votre voyage en fonction de son horaire de sommeil

Si possible, prévoyez les vols pendant les heures habituelles de sommeil de votre enfant. La plupart des compagnies aériennes offrent gratuitement des bassinettes aux bébés, bien que les règles et les règlements varient. Si votre enfant dort pendant le vol, laissez-le voyager en pyjama et emportez un oreiller de voyage. Souvenez-vous que les vols sont soit trop chaud, soit trop froid, alors prévoyez en fonction.

 

Laissez-le manger de la malbouffe

Une petite quantité de malbouffe peut permettre à votre enfant de rester joyeux pendant le vol, mais pensez à éviter les gâteries salissantes comme le chocolat, et évitez totalement les aliments à haute tenueur en sucre afin de limiter l’hyperactivité. Si un repas est servi à bord, demandez un repas pour enfant lorsque vous réservez votre billet. Assurez-vous toutefois de le pré-commander, au risque de ne pas pouvoir en bénéficier pendant votre vol.

 

Laissez-le se défouler

Si vous avez une correspondance, permettez à votre enfant de dépenser son l’énergie dans le terminal de l’aéroport. Certains aéroports disposent même d’espaces de jeux pour enfants; effectuez votre recherche avant. À bord, parcourez les allées avec votre enfant toutes les heures. Cette activité vous permet d’éviter une thrombose veineuse profonde et donne à votre enfant la possibilité de dépenser son surplus d’énergie.

 

Pensez-y pendant votre vol

Voyager avec des enfants peut être un défi, mais lorsque toutes les options échouent, souvenez-vous pourquoi vous avez décidé de faire ce voyage. Qu’il s’agisse de rendre visite à la famille ou d’emmenervos enfants à l’étranger, les avantages des voyages avec un enfant dépassent de loin les tracas.

 

Vous préparez votre prochain voyage? Commencez à explorer vos options d’assurance voyage.

Ecrire un commentaire