L’assurance voyage… s’en procurer n’est pas la corvée qu’on croit

Ah, partir à la découverte de lieux et de gens, et s’amuser au soleil.

Quand nous pensons voyages, nous faisons tous l’erreur de nous imaginer à destination avant même d’avoir fait les préparatifs requis. Nous avons si hâte de partir que nous ne consacrons pas suffisamment de temps à la planification. Nous préférons rêver aux moments fantastiques que nous allons vivre et ne pas penser aux démarches ennuyeuses à entreprendre pour pouvoir se rendre à destination.

Pendant le processus de préparation d’un voyage, il est facile de négliger certains détails importants. C’est ainsi que l’assurance voyage passe trop souvent à la trappe. Certains voyageurs en souscrivent une à contrecœur et d’autres ne s’en soucient même pas (accessible en anglais seulement). Pourtant, c’est probablement l’élément le plus simple à régler de toute la planification d’un voyage — surtout si elle est souscrite en ligne ou proposée par des experts!

Vous êtes sceptiques? Voyez un peu les 15 étapes à franchir (souvent de véritables corvées) pour concrétiser des projets de vacances de rêve. Vous serez peut-être surpris de constater que l’achat d’une assurance voyage est l’étape la moins coûteuse, la plus rapide et la moins pénible de la liste!

  1. Passer des semaines, des mois ou des années à économiser en vue du prochain grand voyage.
  2. Choisir des compagnons de voyage, une destination et des dates de voyage qui englobent des jours fériés. (Parce que 10 jours, c’est toujours trop court!)
  3. Demander le congé voulu à son patron avant que tous les collègues de bureau se précipitent pour choisir les mêmes semaines de vacances. (Parce que tout le monde fait coïncider ses vacances avec les longues fins de semaine!)
  4. Vérifier que son passeport est valide. (Certains pays refusent l’entrée aux gens dont le passeport expire moins de six mois plus tard.) Si le vôtre ne l’est pas, demandez-en un nouveau rapidement, car le processus d’émission peut prendre plusieurs semaines!
  5. Trouver un vol pas trop cher, avec peu ou pas d’escales, et le réserver en ligne — avant que le prix augmente sans raison apparente!
  6. Trouver un hébergement pas trop coûteux qui n’a reçu que peu ou pas de mauvaises critiques, et le réserver en ligne — avant que le prix augmente sans raison apparente!
  7. Parler avec un expert en assurance voyage qui a l’expérience et les connaissances nécessaires pour vous en trouver une adaptée à vos besoins — en moins de 15 minutes. (Vous savez quoi? La protection pour les gens jeunes et en santé (accessible en anglais seulement) coûte environ 25 $ pour un voyage de deux semaines. Pas mal, non? Et même les personnes souffrant d’un état médical préexistant mais stable peuvent, avec un peu d’aide, trouver une protection rapidement et aisément!)
  8. Aller dans une clinique médicale pour voyageurs pour savoir s’il faut prendre des vaccins avant de partir. Habituellement, les immunisations requises pour un voyage ne sont pas couvertes par l’assurance maladie provinciale — alors soyez prêt à les payer de votre poche.
  9. Faire ses bagages avec soin pour éviter d’amener trop de choses ou pas assez! Il faut faire et défaire sa valise plusieurs fois avant d’arriver au contenu parfait. (Combien de fois le faites-vous pour chaque voyage?)
  10. Arriver à l’aéroport trois heures à l‘avance — et faire la queue pour s’enregistrer, laisser ses bagages et passer les points de contrôle des douanes et de la sécurité.
  11. Attendre l’heure d’embarquement et subir divers retards éventuellement.
  12. Monter à bord de l’avion et s’asseoir dans son siège. S’arranger pour bien caser ses effets personnels (et ses jambes!) en vue des longues heures de vol à venir.
  13. Pendant le vol, supporter une nourriture infecte, de mauvais films, des turbulences violentes et les pets nauséabonds de son voisin de siège.
  14. Attendre impatiemment que l’équipage laisse les passagers débarquer après l’atterrissage (…alors que vous avez un urgent besoin de vous dégourdir les jambes!).
  15. Descendre de l’avion et faire la queue aux toilettes, au poste de contrôle douanier, dans la salle de récupération des bagages et au point de contrôle de sécurité. (Et priez pour ne pas devoir aussi vous présenter au comptoir des bagages égarés!)

… Vous voici enfin arrivés!
Voilà donc le portrait. Se procurer de l’assurance voyage n’est finalement pas si terrible. Si vous n’êtes toujours pas convaincus, passez un coup de fil aux experts amicaux de Ingle International. Ils s’occuperont de tout pour vous. C’est aussi simple que ça!

 

Vous préparez votre prochain voyage? Commencez à explorer vos options d’assurance voyage.

Ecrire un commentaire