Risques de voyage : couvrir les dépenses attribuables aux interruptions et aux annulations

Une interruption imprévue de vol pourrait faire exploser votre budget de voyage. Une tempête ou une maladie soudaine qui vous force à annuler des vacances payées d’avance pourrait vous coûter encore plus cher. Cependant, tout comme cela peut avoir pour effet d’alourdir le fardeau des coûts d’une urgence médicale, une assurance voyage convenable peut aussi limiter votre risque de dépenses de voyage imprévues.

Q. : Que dois-je savoir au sujet de l’assurance en cas d’annulation ou d’interruption de voyage?

Divers régimes tout compris présentent une protection en cas d’urgences médicales de même qu’en cas d’annulation ou d’interruption de voyage. Si vous n’avez pas besoin de police d’assurance médicale personnelle, vous pouvez souscrire uniquement une assurance en cas d’annulation et/ou d’interruption de voyage.

 

Q. : Combien me coûterait un régime tout compris?

Les prix varient d’un régime à l’autre et d’une personne à l’autre. Le coût d’une assurance en cas d’urgence médicale augmente généralement en fonction de l’âge du voyageur et des troubles médicaux préexistants (ou antérieurs). À lui seul, le coût d’une assurance en cas d’interruption de voyage dépend généralement de l’âge de l’assuré et du montant de garantie, tandis que l’assurance en cas d’annulation de voyage varie en fonction du voyage qui a été planifié.

 

Q. : Pour quelles raisons aurais-je droit à une réclamation pour interruption ou annulation de voyage?

Vous pouvez faire une réclamation si l’une ou l’autre des conditions suivantes perturbe vos plans de voyage :

  • une perturbation météorologique;
  • un trouble médical ou mécanique;
  • des obligations juridiques ou personnelles;
  • des actions, des menaces, des avertissements ou des décisions prises par autrui (p. ex., les gouvernements et les sociétés aériennes).

 

Q. : Quelle est la principale raison des réclamations en cas d’interruption de voyage?

« Habituellement, l’interruption de voyage est associée à des conditions météorologiques. Au Canada, chaque fois que la neige est abondante en hiver, cela a certainement un effet sur nos réclamations en cas d’interruption ou de retard de voyage », explique Rob Iafrate, vice-président adjoint de la Financière Manuvie. « En principe, il y en a moins [de retards occasionnés par le mauvais temps l’été]. Il y a quelques années, les nuages de cendres formés par un volcan de l’Islande ont constitué l’exception à cette règle, nuisant ainsi à la saison [des voyages] en Europe. »

 

Q. : Le coût de l’assurance en cas d’annulation ou d’interruption de voyage est-il plus élevé à certains moments de l’année?

Rob Iafrate déclare que ce n’est pas le cas : « Lorsque nous faisons la composition des produits et essayons d’équilibrer la facilité du processus de réclamation et son caractère pratique, de même que l’établissement des coûts, nous adoptons une vue d’ensemble pour l’année et tenons compte de la mesure dans laquelle ce type de réclamation se produit sur une période de 12 mois. »

 

Q. : La demande de ce type d’assurance est-elle plus grande à certains moments de l’année?

Au Canada, le nombre de polices d’assurance voyage augmente lorsque les familles planifient leurs vacances d’été, surtout lorsqu’il s’agit de voyages coûteux en Europe, ainsi que lorsqu’elles planifient leurs vacances d’hiver. Les touristes hivernants plus âgés qui vont dans le sud en véhicule motorisé n’ont pas tendance à souscrire l’assurance interruption ou annulation de voyage, précise Rob Iafrate.

 

Q. : Est-ce que les consommateurs accordent plus d’importance à l’assurance en cas d’annulation de voyage qu’à l’assurance en cas d’interruption de voyage?

Oui. Les consommateurs savent qu’ils peuvent perdre de l’argent s’ils doivent annuler des vacances qui ont été payées à l’avance et ce, en raison d’une maladie, d’un décès dans la famille, de la perte d’emploi ou d’un événement qui pourrait mettre leur vie en jeu à leur destination de vacances. Il y a des montants quotidiens et des montants généraux maximaux pouvant être réclamés en ce qui a trait à la valeur des dépenses liées à une interruption de voyage, mais les consommateurs peuvent souscrire des montants de garantie beaucoup plus élevés lorsque leurs vacances coûtent cher. Rob Iafrate fait remarquer que souvent, ce n’est qu’après-coup que les consommateurs pensent à l’assurance en cas d’interruption de voyage attribuable au mauvais temps.

 

Q. : Normalement, dans quelles circonstances les consommateurs demandent-ils une assurance en cas d’interruption de voyage?

« La seule fois que le sujet de l’assurance en cas d’interruption de voyage est soulevé avant la conclusion d’une vente, c’est lorsqu’il y a des correspondances (entre divers aéroports avant d’arriver à la destination finale) », déclare Rob Iafrate. Les voyageurs peuvent subir des pertes si les conditions météorologiques font en sorte qu’ils manquent leur correspondance et qu’ils doivent payer pour avoir accès à un autre vol.

Certains voyageurs n’ajoutent l’assurance en cas d’interruption de voyage à leur prochaine souscription d’assurance médicale qu’après avoir été obligés de débourser pour un vol de retour en raison d’un retard occasionné par le mauvais temps, par des troubles de santé ou une autre urgence, précise Karen Cullen, directrice régionale pour la région de l’Ontario pour Coordinateurs en assurance voyage TIC ltée.

 

Q. : Comment les taux d’assurance en cas d’annulation de voyage sont-ils déterminés? Les taux correspondent-ils à un pourcentage du coût total du voyage, ou est-ce que d’autres facteurs entrent en ligne de compte?

« Les taux d’assurance en cas d’annulation de voyage peuvent être établis en fonction d’un pourcentage du prix du voyage, généralement de six à huit pour cent, ajoute Karen Cullen, mais cela peut varier considérablement en fonction des garanties que vous choisissez. Certaines entreprises tiennent compte de l’âge de l’assuré et de la durée de son voyage. »

 

Q. : Lorsqu’une personne souscrit une assurance médicale de voyage, pourquoi doit-elle parfois fournir des renseignements sur ses antécédents médicaux, tandis qu’elle ne doit pas en fournir pour l’assurance en cas d’annulation ou d’interruption de voyage?

Une urgence médicale pourrait coûter des millions de dollars à l’assureur, tout dépendant des garanties de la police, mais seulement quelques centaines ou milliers de dollars pour une perturbation de voyage. C’est pourquoi les assureurs sont plus prudents lorsque vient le temps d’accorder une assurance médicale.

 

Q. : Quel genre de protection l’assurance en cas d’annulation ou d’interruption offre-t-elle contre les ouragans ou les conditions météorologiques extrêmes?

De manière générale, la police en cas d’interruption de voyage acquitte les frais d’hébergement et de vol supplémentaires, jusqu’à un certain montant fixe, si vous manquez un vol en raison d’un ouragan ou d’autres conditions météorologiques extrêmes. L’assurance en cas d’annulation de voyage rembourserait les dépenses payées d’avance qu’il vous serait impossible de récupérer ailleurs.

Cependant, si les conditions météorologiques n’ont que pour effet de retarder votre arrivée, l’assureur s’attend à ce que vous fassiez votre voyage s’il est jugé sécuritaire de le faire. Karen Cullen fait remarquer que les polices de TIC stipulent qu’une annulation serait couverte si vous ne pouvez pas partir en voyage en raison du mauvais temps, d’éruptions volcaniques ou d’une catastrophe naturelle qui vous feraient manquer 30 pour cent de votre voyage ou plus.

 

Q. : Est-ce que je peux obtenir une assurance en cas d’annulation de voyage pour un vol réservé à l’aide de points de récompenses?

« Il arrive parfois que les entreprises de points de récompenses accordent une protection (moyennant une prime) de sorte que si vous ne pouvez pas voyager, vous pouvez faire porter les points inutilisés à votre compte, déclare Karen Cullen. « Puisque les points n’ont pas de valeur marchande, les [autres] assureurs ne permettent pas de remboursements en argent aux clients s’ils doivent annuler leur
voyage. »

Bien que certains voyageurs acceptent le risque de payer des frais supplémentaires lorsque leurs plans de voyage sont interrompus ou bien qu’ils soient même prêts à tolérer de perdre tous leurs points si un voyage est annulé à la dernière minute, l’assurance en cas d’annulation ou d’interruption de voyage peut éliminer ces inquiétudes moyennant un certain prix. Le coût de ce type d’assurance voyage n’est pas très élevé, et il peut être minimisé grâce à la comparaison des régimes et des options qui se présentent au consommateur. Il est également bon de savoir qu’il existe des régimes annuels à la disposition des grands voyageurs, régimes qui ont une composante d’annulation ou d’interruption de voyage.

 

Vous préparez votre prochain voyage? Commencez à explorer vos options d’assurance voyage.

Ecrire un commentaire