Voici des conseils pour vous amuser quand même

Croyez-moi, la première saison des fêtes passée loin de chez soi est souvent pénible à vivre. Quand j’ai vécu au Japon pendant quelques années, j’ai raté par la force des choses plusieurs événements importants : des mariages, des naissances et, évidemment, Noël.

Avec les chants et les décorations qui sont omniprésents, il est difficile de faire comme si la saison des fêtes maintenant en cours n’existait pas. Être loin de ses amis et de sa famille pendant cette période, c’est se sentir un peu seul ou s’ennuyer fortement de chez soi – même si Noël ne fait pas partie de vos traditions. J’ai vécu ça, j’en ai souffert, et je ne recommande pas l’expérience. Alors, quand je ne pouvais pas rentrer à la maison pour les fêtes, je m’assurais de profiter de certaines choses qui me mettaient dans l’esprit de cette saison.

Voici cinq façons de profiter au mieux des fêtes passées loin de chez soi.

 

1. Créez-vous une famille. On dit souvent que la vraie famille est celle qu’on se constitue soi-même. Quand on est loin de chez soi, cet adage s’avère bien utile. Regardez autour de vous : quelles sont les personnes importantes pour vous en ce moment et dans ce lieu? Qu’il s’agisse de la famille qui vous accueille, de vos collègues ou de vos camarades de classe, n’hésitez pas à organiser des rencontres « familiales » pendant les fêtes pour ne pas succomber à la solitude.

Je n’oublierai jamais cette fois où une de mes étudiantes japonaises m’a invitée chez elle pour un souper à la dinde par une froide soirée de décembre. Tandis que je profitais du repas et des gens assis autour de la table (mon étudiante, son mari et leurs trois petits garçons), j’ai eu naturellement le sentiment de faire partie d’une famille.

2. Partagez vos traditions. Si votre foyer vous manque, la meilleure chose à faire est d’en amener une petite part là où vous êtes – que ce soit au moyen d’un repas, d’une coutume, d’une décoration ou d’une chanson. Proposez à vos amis de faire un repas-partage à saveur internationale, parlez d’une de vos traditions préférées avec vos camarades de classe, ou décorez votre chambre avec des couleurs et des objets traditionnels. Je vous garantis que vous vous sentirez mieux.

Après trois tentatives ratées de fabrication de lait de poule (25 minutes de brassage vigoureux pour chaque tentative = aïe!), où le résultat avait plus l’air d’œufs grumeleux que d’un liquide crémeux et buvable, j’ai finalement réussi! Non seulement son parfum et son goût m’ont-ils fait sentir comme à la maison, mais j’ai aussi eu beaucoup de plaisir à partager cette boisson des fêtes avec les gens du coin.

3. Confectionnez vos propres cartes. L’art peut avoir des vertus thérapeutiques. Alors mettez à contribution la partie droite de votre cerveau et libérez votre esprit créatif! Une belle façon d’utiliser sa fibre artistique pendant les fêtes est de confectionner des cartes de Noël pour les êtres chers restés à la maison. Incluez des photos et des dessins, et profitez-en pour pratiquer votre français! Le principal avantage est de vous faire économiser un peu d’argent tout en vous permettant de passer agréablement du temps par vous-même.

Mes amis et les membres de ma famille ont bien aimé les cartes de Noël que je leur ai envoyées à ma première année loin de chez nous. Elles leur ont montré à quoi ressemblait mon chez-moi loin de chez moi et elles leur ont rappelé que je pensais à eux – même si j’étais partie vivre l’une des plus belles aventures de ma vie!

4. Rendez service aux autres. Saviez-vous que faire une bonne action pour autrui quand on se sent déprimé permet de se remonter le moral? Pensez à acheter un café à une personne sans abri, à aider vos camarades de classe à faire leurs devoirs, à faire la vaisselle chez les gens qui vous accueillent ou à faire un don à un organisme de bienfaisance. Vous vous sentirez vraiment habité par l’esprit de générosité de la saison.

Pour nos premières fêtes sans neige, une amie et moi sommes allées en Thaïlande. Je savais que nous finirions par rêver d’un Noël blanc, alors je nous ai préparé une surprise pour éviter toute nostalgie. Le 25 décembre, un petit cadeau du « père Noël » nous attendait sur l’oreiller – mon amie était ravie (et moi aussi)!

5. Célébrez à la canadienne! Le Canada est un pays qui met à l’honneur les différences. Quelles que soient vos origines, votre langue ou votre religion, vous pouvez prendre plaisir au temps des fêtes. Les cadeaux, les gestes de gentillesse et les festins en compagnie d’amis sont des choses dont tous peuvent profiter, peu importe leurs croyances!

Certains de mes meilleurs souvenirs du Japon concernent des festivals ou des célébrations à caractère bouddhiste ou shinto. Même si je ne pratique aucune religion, j’étais curieuse d’en apprendre plus sur des coutumes anciennes, et j’ai sauté sur l’occasion de me plonger dans les traditions du pays qui m’accueillait.

Passez de merveilleuses fêtes – où que vous soyez dans le monde!

 

Vous préparez votre prochain voyage? Commencez à explorer vos options d’assurance voyage.

Ecrire un commentaire