Vous ne croyez pas avoir besoin d’assurance voyage parce que vous êtes jeune et en bonne santé?

Détrompez-vous! Si vous faites partie du 50 % de jeunes Canadiens qui ne souscrivent pas d’assurance voyage avant de partir du pays, vous devriez prendre cinq minutes pour comprendre pourquoi vous avez absolument besoin d’une assurance voyage.

 

L’inattendu n’est jamais prévisible

Vous rappelez-vous de l’histoire d’Anna Leibenko, la Canadienne dont le voyage en Croatie a été interrompu en raison d’un grave accident de bateau? La jeune femme a été dans un état critique pendant des semaines après avoir été blessée. Ce qui est encore plus tragique, c’est qu’Anna était la seule personne de son groupe de quatre personnes à ne pas avoir souscrit d’assurance voyage avant de partir. Ou que dire de l’histoire de Jaylynn Graham, âgée de 11 ans, cette préadolescente de l’Ontario qui est allée en Jamaïque sans assurance voyage? Elle a subi un accident vasculaire cérébral pendant qu’elle voyageait avec son père. Même s’il n’était pas possible d’empêcher ces urgences de se produire, leurs répercussions auraient pu être atténuées.

 

Le coût des soins de santé à l’étranger peut être étonnamment élevé

Sans assurance voyage, les parents d’Anna ne pouvaient pas se permettre les frais d’ambulance aérienne de 84 000 $ nécessaires au rapatriement immédiat de leur fille. Ainsi, Anna est restée à l’hôpital croate pendant plus de dix jours, ce qui s’est traduit par des frais médicaux de l’ordre de milliers de dollars. Pendant qu’Anna était « coincée » dans un autre pays, ses êtres chers, inquiets, ont dû se payer un billet d’avion pour aller à son chevet. (Avec l’assurance voyage, le transport par avion et l’hébergement d’un membre de la famille sont organisés et défrayés.)

Les frais médicaux relatifs à l’opération de Jaylynn au cerveau de même que les soins supplémentaires étaient moins considérables — un peu plus de 2 000 $ — mais ce n’est pas le genre de montant que les parents veulent payer de leur poche en plein milieu de vacances. (Avec l’assurance voyage, les soins nécessaires sont fournis et défrayés, puis les vols de retour d’urgence sont couverts et coordonnés sans tarder.)

 

Les amis à la rescousse

Malgré les mauvaises nouvelles, la famille d’Anna a eu bien de la chance, car les amis ont monté un site Web pour recevoir des dons, ce qui a permis de recueillir plus de 100 000 $ pour couvrir les frais médicaux. Sans cela, Anna n’aurait probablement pas pu rentrer chez elle pour recevoir des soins prolongés moins de deux semaines après son accident.

Heureusement pour Jaylynn, les soins de santé ne sont pas très élevés en Jamaïque, et les membres de sa famille au Canada ont ouvert un compte pour que les dons soient envoyés directement à l’hôpital de la Jamaïque pendant que les représentants du Consulat du Canada faisaient tout leur possible pour la ramener chez elle.

 

L’assurance voyage : une obligation et non pas une option!

La morale de ces tristes histoires? Bien sûr, l’assurance voyage ne vous guérira pas miraculeusement en cas d’urgence médicale à l’étranger. Mais dans bien des cas, elle pourrait aider à vous sauver la vie. Comment? En vous aidant à obtenir les bons soins médicaux là où vous en avez besoin, lorsque vous en avez vraiment besoin. Lorsque vous avez une assurance voyage, vous avez accès à une ligne d’assistance gratuite en cas d’urgence, 24 heures sur 24, sept jours sur sept. Et une fois que les experts s’occupent de votre cas, vous n’avez pas à vous occuper de coordonner les soins nécessaires — ou de les financer — advenant que vous tombiez gravement malade ou que vous soyez grièvement blessé en voyage. Les décisions importantes sont prises rapidement, les obstacles linguistiques sont franchis, les coûts sont négociés, le transport d’urgence est organisé et la famille est là où elle devrait l’être : au chevet du patient.

 

Aucune raison de ne pas souscrire l’assurance : les « personnes jeunes et en bonne santé » peuvent se le permettre.

Compte tenu du faible coût de l’assurance voyage pour un court voyage à l’étranger, il y a lieu de se demander pourquoi 50 % de tous les jeunes Canadiens ne souscrivent pas l’assurance nécessaire. Qu’une personne de 24 ans planifie un voyage de 14 jours en Europe ou qu’un enfant de 11 ans passe deux semaines en vacances en Jamaïque, la somme d’environ 25 $ pour une assurance voyage permet d’obtenir un régime complet doté d’une couverture allant jusqu’à 5 millions de dollars.

Y a-t-il des raisons de ne pas prendre cette assurance qui peut vous sauver la vie? Encore une fois : 25 $ maintenant vous permettront d’économiser des dizaines de milliers de dollars plus tard. De quel côté du 50 % voudrez-vous donc vous ranger la prochaine fois que vous planifierez un voyage?

Des nouvelles d’Anna Leibenko : Le 16 novembre 2012, Anna était en voie de guérison au Toronto Rehabilitation Institute.

Des nouvelles de Jaylynn Graham : Le 20 novembre, l’état de Jaylynn était suffisamment stable pour qu’elle rentre chez elle en avion le lendemain. (Après avoir déterminé que les calculs de conversion de la devise jamaïcaine à la devise canadienne étaient erronés, le montant de la facture des soins médicaux était beaucoup moins élevé qu’indiqué au début.)

 

Vous planifiez un voyage? Besoin d’assurance voyage? Des garanties supplémentaires sont également disponibles :

  • Assurance en cas d’annulation ou d’interruption de voyage : Cette protection vise les frais de voyage payés d’avance et non remboursables en cas d’annulation de voyage avant le départ, ou d’interruption de voyage pour des raisons inopinées.
  • Assurance bagages : s ou volés.
  • Régimes tous risques : Ces régimes comprennent une couverture médicale ainsi qu’une couverture non médicale.

Vous préparez votre prochain voyage? Commencez à explorer vos options d’assurance voyage.

Ecrire un commentaire